Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

.

  • : Agence d'Architecture COQ & LEFRANCQ
  • Agence d'Architecture COQ & LEFRANCQ
  • : Présentation de l'agence d'Architecture, de ses réalisations, et humeurs du jour.
  • Contact

L'AGENCE


L'équipe

Les outils



Localisation

Contact:

Agence COQ & LEFRANCQ
58, Avenue Thiers
24200 SARLAT
Tel 0553311133
Fax 0553281784

Mel coqlefrancq.archi@wanadoo.fr

Site http://www.coqlefrancq-archi.com/


Offres d'emploi

Stages

.

François COQ et Hélène LEFRANCQ sont diplômés de l'Ecole d'Architecture de BORDEAUX.
L'agence d'Architecture COQ & LEFRANCQ réalise depuis 1987 une grande variété de programmes, en marchés publics et privés. Cette expérience enrichit les nouveaux projets, tant plastiquement que techniquement.
Ils sont toujours sous-tendus par la mise en avant des spécificités du programme et du site, pour nourrir un projet unique.
Le blog constituera une promenade dans nos réalisations, assortie de réflexions sur la production architecturale dans notre contexte technique, économique, social.

Archives

19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 23:22

            Samedi 17 mai visite guidée de notre projet d'aménagement du bourg de Montfort avec l'association des Maisons Paysannes de France http://www.fondationpatrimoine-aquitaine.com/fondation_associations.php?action=details&fiche=494, avec les entreprises VAUNAC et GARRIGOU.  

L'objectif de la mairie de VITRAC était de revitaliser ce bourg historique, pour limiter le mitage des paysages et favoriser un tourisme de promeneurs. A suivre...

montfort 2

 

Retrouvez nous sur www.coqlefrancq-archi.com!

Repost 0
Published by Agence C&L - dans urbanisme
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 16:20

 

Pers parvis copie

  

  

Succès de l'agence au concours pour la restructuration et l'extension du collège du Bugue:

 

 

Pers gymnase copie 

Insertion sur fond de collines boisées, progressivité entre l'espace public et la cour de récréation, espace extérieur indépendant dédié au CDI, optimisation des proximités, expressivité de la structure du gymnase, usage de la ventilation naturelle avec inversion des flux hiver/été, sécurisation des flux des cars et véhicules légers, utilisation massive du bois ( façades, structures), couture des bâtiments existants et à construire,...

Pers cour recadrée copie 

 

www.coqlefrancq-archi.com www.coqlefrancq-archi.com www.coqlefrancq-archi.com www.coqlefrancq-archi.com www.coqlefrancq-archi.com
Repost 0
Published by Agence C&L - dans architecture
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 17:25
Il y a quelques années la construction d'un temple bouddhiste était prévu sur le site de Lendrevie à St Léon sur Vézere. Le projet obtint un permis de construire, et la construction démarra : fouilles, fondations par micro-pieux, longrines, dalle portée…puis s’arrêta pour prendre en compte une importante évolution du programme.
Désormais il s’agissait de construire une salle d’enseignement de 700 places, l’administration du site, et la bibliothèque.
Ce nouveau projet devait s’inscrire sur le socle du précédent, basé sur une trame carrée de 6m x 6m., s’insérer dans un paysage naturel avec l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France, et répondre aux exigences de qualité d’espace chère au bouddhisme.
Le chantier est actuellement en cours, avec une prévision de livraison au printemps.
 
François COQ 
www.coqlefrancq-archi.com
Repost 0
Published by Agence C&L - dans construction
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 17:06

titre bois 2   

 

 

 

Construite sur un terrain en pente sur les hauts de Cénac, la maison toune le dos au chemin rural pour s'ouvrir vers la vue de la bastide de Domme.

Pour l'inertie thermique, la construction adpte des murs en procédé Sarking, combinés à des toitures terrasse sans pont thermique. 

La finition des murs est réalisée en robinier du Périgord, qui assure une durabilité maximum à la façade.    

 

bois 2 court

 

 

Repost 0
Published by François COQ - dans architecture
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 15:04

A mille lieues de l’Architecture spectacle, Peter ZUMTHOR construit une œuvre humble mais puissante basée sur les sens, sur la mémoire des sens.

Dans « Penser l’Architecture », manifeste pour une poétique du lieu, il décrit sa démarche de concepteur. zumthor-r

Elle s’appuie sur une approche sensible du lieu, enrichie par la mémoire d’une expérience de tous les sens acquise et développée depuis l’enfance : le contact d’une poignée de porte, des odeurs de matériaux, des qualités d’air (souffle, variations de température), des ambiances sonores (crissement de gravier, sonorité d’une porte qui se ferme), et bien sûr les jeux d’ombre et de lumière.

Utile pour l’analyse du site et du programme, cette expérience devient ensuite un outil de conception, une source dans laquelle il va puiser, avec pour objectif la création d’espaces dans lesquels on se sent bien.

Il détaille aussi les usages, les petits gestes du quotidien. Une des illustrations du livre présente une entrée de maison, très sobre, animée par un miroir en pied, trois pitons au mur pour accrocher le nécessaire à chaussures. Un pouf pour se chausser confortablement.  Et la collection de chaussures et chaussons qui animent le bas de mur. Nécessaire et suffisant, cet espace est équilibré, serein, attentif aux usages. Réussi.

   

   kub 8 kub 15 

  La visite du Kunsthaus de BREGENZ révèle un travail minutieux à toutes les échelles, de la façade en écailles de verre, en passant par les proportions des espaces intérieurs et la diffusion de la lumière artificielle par les plafonds en verre, jusqu’aux détails de finition des portes en béton s’effaçant dans les murs.

    

 

 

 

 

 

Peter ZUMTHOR a reçu le prix Pritzker et le prix Carlsberg d’Architecture. Les thermes de Vals ont fait l’objet d’un film de Richard Copans «  les thermes de pierre » édité par Arte.

 

Peter ZUMTHOR     "Penser l'Architecture"  éditions BIRKHÄUSER             www.birkauser-architecture.com

 

Autre lien :                                                      http://www.laviedesidees.fr/Peter-Zumthor-un-architecte-a.html



François COQ

                                                                                               

 

 

                    

 

 

Repost 0
Published by Agence C&L - dans architecture
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 22:47

du fac 5Dans un site sensible sous contrôle des Bâtiments de France, la demande du Maître d'Ouvrage portait sur une habitation respecteuse des volumes et matériaux locaux, avec une modernité en correspondance avec le mode de vie souhaité.

L'usage de teintes sombres, jusqu'au noir, correspondait aux ambiances souhaitées par les habitants, à la façon de l'appartement parisien de Serge Gainsbourg.  La lumière artificielle ou naturelle dans ces lieux devenait alors un jeu pour le concepteur.

  

 François COQ    

Toutes les PHOTOSdu sam

Repost 0
Published by Agence C&L - dans architecture
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 09:56

pk 1

 

Dans une clairière au milieu des bois de Carsas Aillac, la maison PK a pris naturellement sa place.

Une volumétrie simple a permis, malgré un budget serré, d'offrir des matériaux nobles ( pierre, bois, béton), et une abondante ouverture sur la nature.

Un deuxième petit bâtiment s'est construit plus tard, dans le même esprit, pour accueillir l'atelier de l'artiste ( et le chat sur son canapé).

L'environnement paysagé, resté très "nature", est parsemé d'oeuvres de l'artiste.

 

Autres images:

Maison-Pa Maison-Pa

 

 François COQ

 

 

Repost 0
Published by Agence C&L
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 14:18

Bjarke Ingels 2En complément de l’article sur Nicolas Michelin, à lire l’article de Télérama  n° 3153 du 25 juin sur le projet de l’architecte Danois Bjarke Ingels , qui marie densité, intimité, espaces extérieurs dans le quartier  Ørestad de Copenhague. Du Renaudie en bois ?

 

La rigidité et le systématisme du plan de masse sont-ils réellement perceptibles in situ? On a envie d'aller vérifier sur place...

   

François COQ

 

Repost 0
Published by Agence C&L - dans urbanisme
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 10:30

 

 nicolas-michelin-architecte-militant,M11318

Nicolas Michelin était à Sarlat, le 17 juin, pour une conférence sur le thème de la  « consommation d’une ville d’art ».

Du thème il en a été peu question. N.M. a simplement parlé de :

·         l’intérêt du réemploi des existants au titre d’une mémoire d’un lieu ou de techniques

·         la nécessaire densification, pour des raisons d’écologie, qui doit aussi toucher les centres historique, par le réinvestissement des étages supérieurs des immeubles aujourd’hui délaissés

La conférence portait en réalité sur la production et la démarche de N.M. :

  • Ultracontextualité ( illustrée par la photo d’une œuvre de Christian XATREC montrant une verre d’eau plongé dans un aquarium)
  • Démarche écologique
  • Travail à l’échelle du quartier et de l’îlot

  Les exemples de production présentés n’étaient pas particulièrement convaincants pour illustrer l’ultracontextualité, mais je souscris entièrement au discours sur un urbanisme aimable qui se méfiera des gestes architecturaux de ceux qui se poussent des coudes pour être au premier rang.

 

Les techniques et formes élaborées par N.M. sont efficaces (ventilations naturelles traversantes), voire spectaculaires ( tours de ventilation naturelle, coulée d’eau dans les bureaux de Rouen). Elles sont une alternative architecturale aux solutions d’ingénieurs basées sur des machines et des tuyaux. Reste à rendre accessibles à tous ces solutions sous ATEX, nécessitant des calculs pointus .

 

Les projets d’urbanisme présentés étaient remarquables par la refonte du découpage traditionnel du quartier. La notion de parcelle (découpe de propriété en plan) s’estompe ou disparaît, au profit d’une définition  plus complexe et plus riche de la notion de propriété foncière :

  • Mutualisation d’espaces ( averie, garages) et de techniques ( chauffage, ventilation, production électrique)
  • Devant le logement, espace public privatif ( !), c’est-à-dire affecté au logement, mais entretenu par la collectivité qui en conserve la maîtrise. Ainsi ménage-t-on un espace de transition entre espace public et espace intime, sans que cet espace soit visuellement dégradé par la haie de thuyas ou les nains de jardin. L’espace strictement privé consiste en une cour à l’arrière, ou des grandes terrasses aux étages.
  • Création d’espaces publics au cœur des ilots, végétalisés, au dessus de parkings et d’équipements publics.

Pour l’instant, les limites de cette démarche dépendent du foncier disponible ( les exemples portent sur des sites vierges ou quasiment ; comment faire évoluer des quartiers existants ?), et dans un carcan réglementaire dans lequel chaque discipline ( thermique, incendie, accessibilité handicap et urbanisme) reste étanche aux autres…

 

 Nicolas MICHELIN enrichit la recherche et le débat sur la ville de demain. Non seulement les architectes mais toute la population doit réfléchir aux enjeux et aux solutions pour  bien vivre ensemble sur une planète pérenne.

 

 

François COQ

 

 

Repost 0
Published by Agence C&L - dans urbanisme
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 14:38

 

Depuis la création de notre agence en 1988, nous développons une approche contextuelle de l’architecture, loin des modèles et des manifestes, à la recherche de réponses adaptées, justes. Il est ici question de mettre au service du projet une certaine qualité d’écoute, notre sensibilité aux lieux, notre connaissance des ressources et savoir-faires locaux, en apportant notre valeur ajoutée d’architectes, la double compétence artistique et technique.

 

            Dans ce cadre, l’Agence s’est régulièrement dotée de moyens visant à la maîtrise du projet : l’économie de la construction intégrée en permet le pilotage financier en interne, les formations continues en Haute Qualité Environnementale, construction bois ou Passiv Haus enrichissent régulièrement la production, le développement permanent d’outils 3D affine la conception, en particulier dans la relation du bâtiment avec son site.

 

Les relations entre paysage et architecture, en Périgord, on y est sensible…  que le paysage s’invite dans l’architecture (un jardin de particulier ou une placette de quartier en centre-ville, un hall paysager d’entreprise, une piste cyclable verte) ou que l’architecture se coule dans le paysage (villages de la Vallée de la Dordogne harmonieusement établis entre rivière et falaises, habitats troglodytiques). Ailleurs, ces liens intimes se lisent dans des exemples emblématiques, comme les murs végétalisés, ou les expériences d’habitat dans les arbres.

Notre production architecturale était fortement empreinte de cette relation au site : dialogue plastique avec le site (volumétrie, jeux d’encastrements dans les pentes, choix de matériaux et de couleur), continuité entre intérieur et extérieur, traitement des abords et du plan de masse.

 

Nous avons décidé d’aller plus loin dans cette démarche, en intégrant dans notre équipe deux Paysagistes D.P.L.G. : Anna CARLBERG issue de l’Université d’Uppsala en Suède, et Olivier VINET, de l’Ecole d’Architecture et de Paysage de Bordeaux.

 

            Notre champ d’intervention s’élargit donc aux aménagements urbains et parcs pour les collectivités ou aménageurs, aux jardins de particuliers bien sûr, avec l’objectif de favoriser par cette production une qualité de vie sociale, une démarche de haute qualité environnementale, et le plaisir des sens.


François COQ & Hélène LEFRANCQ



Repost 0
Published by Agence C&L - dans architecture
commenter cet article

Liens